Ecriture

La publication de mon histoire, par Calliope

En ce mois de NaNoWriMo, nous avons décidé de vous parler un peu plus de nous ! (il faut bien se mettre en avant de temps en temps, hé hé !) Mercredi, Uranie vous a parlé de son rapport à l’écriture (et quand elle dit qu’elle est intransigeante avec elle-même, c’est un euphémisme !), et mon tour viendra la semaine prochaine. Aujourd’hui, je vais aborder mon rapport à la publication de mon histoire.

Ce texte que je partage sur le blog, La fille du Vent, est né avec le NaNoWriMo 2017. En nous inscrivant à ce challenge, Uranie et moi, l’un de nos objectifs phares était de faire avancer nos projets respectifs (et toujours secrets, mouhaha !). Nous avions chacune une idée de roman, une histoire qui nous tenait à cœur et que nous soignions autant que possible. Ces histoires, nous les conservons encore aujourd’hui dans nos petits jardins secrets (bon, ce n’est pas tout à fait vrai car nous nous en sommes fait lire des bouts mutuellement …).

De mon côté, j’avais quelques blocages, plus je réfléchissais et plus il me paraissait important de travailler l’Histoire (oui, avec un grand H !) de mes personnages. J’ai donc décidé, pour le NaNoWriMo, d’écrire une nouvelle, parallèle à mon intrigue principale, qui se déroulerait dans le passé. Et c’était partie !

Jusque-là, tout allait bien. Mais, ensuite, nous avons eu l’idée (brillante ?) de créer un blog sur lequel nous avons décidé de publier, entre autres, nos textes du Nano. Et là, ça a un peu été la panique ! Des gens allaient lire mon histoire ! Des inconnus, mais aussi des personnes sachant qui se cache derrière Calliope ! Comment tous ces gens allaient-ils trouver mon intrigue ? Mes personnages ? Mon style ? J’ai encore de gros progrès à faire, et cela se voit. Les lecteurs seraient-ils indulgents ? Allaient-ils me critiquer ? Me conseiller ? M’assassiner ? (bon ok, là c’est extrême, ah ah !)

Clairement, le post du premier chapitre a été une épreuve. Je n’avais jamais mis de texte en ligne, ou fait lire mes écrits à des personnes autres que mon cher et tendre, ma famille, Uranie et deux autres amis. Ça parait beaucoup, mais ça fait peu de monde en réalité, surtout que ce ne sont que des personnes de confiance dont on ne redoute pas les commentaires. On sait que leurs avis seront constructifs, qu’ils ne vont pas nous jeter un « C’est nul » à la figure. Peut-être qu’ils n’aimeront pas le résultat, mais ils expliqueront pourquoi.

Avec des inconnus, c’est une autre paire de manches ! Cachés derrière leurs écrans, rien ne les empêche d’être tranchants, voire méchant. Et, même si je ne suis pas du genre à trop me soucier de ce que l’on pense de moi, je sais que de la méchanceté gratuite concernant mon texte me refroidirait quand même.

Je me demande si, seule, j’aurais sauté le pas … Le fait de me lancer avec mon amie Uranie m’a beaucoup encouragé. C’est réconfortant de ne pas être seule. Nous étions deux, nous avions un projet, et nous nous soutenions !

Finalement, j’ai posté mon premier chapitre, j’ai stressé comme pas possible, et puis j’ai eu des commentaires. J’avais un peu peur de m’y confronter. Mais, finalement, ils étaient bienveillants et constructifs. Cela m’a pas mal rassuré et m’a encouragé à poster la suite. Honnêtement, maintenant (après onze mois de posts mensuels) je publie mes chapitres sans plus y penser. Nous appartenons à une super communauté qui nous encourage, nous conseille et partage ses expériences avec nous ! Alors, à quoi bon avoir peur ?

La prochaine étape sera l’auto-publication (mais on a encore le temps !), ou l’envoie de manuscrits à des éditeurs. Et, quand je serai arrivée à cette étape, je pense que le fait d’avoir déjà publié des textes sur internet et de m’être confrontée à un premier public sera un précieux atout qui m’aidera (un peu) à faire taire mon angoisse …

En attendant, je prends désormais du plaisir à publier mes chapitres et c’est maintenant avec impatience que j’attends vos commentaires ! Ceux qui m’ont déjà laissé un petit mot ont été de précieux alliés me permettant de reprendre mon texte et de le corriger (d’ailleurs, j’avance plutôt bien dans la correction de mes premiers chapitres, ils risquent d’arriver bientôt sur le blog !).

Et vous, comment vivez-vous la publication de vos textes ?

Calliope png

 

2 réflexions au sujet de “La publication de mon histoire, par Calliope”

  1. Ah, le premier pas pour publier en ligne, c’est toujours un grand moment ^^
    Moi c’est devenu un plaisir. Comme tu le dis, c’était difficile, et maintenant je le fais sans plus y penser, c’est devenu la conclusion naturelle d’un chapitre. Pour mon roman en cours, je publie les chapitres au fur et à mesure sur une plateforme d’auteurs (Scribay), et les commentaires reçus m’aident énormément à avancer : ça met une pression positive, et ça permet de déceler les éventuelles incohérences ou zones d’ombres du récit (ça me découragerait de l’apprendre à la fin et de devoir tout reprendre : ça me paraît plus simple à gérer au fil de l’eau).
    Et surtout, je n’ai jamais reçu de commentaire méchant (je me dis que les anonymes ont mieux à faire que de lire jusqu’au bout un texte qu’il n’aime pas juste pour en dire du mal), que des avis constructifs, enrichissants, motivants.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh que oui ! Tellement de stress avec ce premier pas !
      Je suis totalement sur la même longueur d’ondes que toi ! Publier est maintenant un plaisir, d’autant plus que les commentaires sont constructifs et qu’ils aident à être plus objectif sur son propre texte.
      (si tu voyais les commentaires que certains laissent sur des comptes Wattpad … C’est à se demander pourquoi ils n’ont pas laissé tomber leur lectures plutôt que de critiquer ces pauvres auteurs comme ça …)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s