Conseils, Ecriture

Survivre pendant le NaNoWriMo

Nous voilà plus ou moins arrivés au quart du NaNoWriMo ! Il est temps de faire un point pour s’armer afin de survivre à la fin de cette campagne car le plus gros de la bataille reste à venir, camarades ! Bon ok, je me calme un peu et j’entre dans le vif du sujet …

Dimanche, Uranie vous a donné des conseils afin de bien préparer son NaNoWriMo, alors je vais maintenant tenter de vous aider en vous livrant quelques astuces permettant de survivre pendant ce long challenge d’écriture ! (astuces qui fonctionnent pour moi en tout cas …)

24254291_195017397737525_3790707142965592064_n(1)

Première chose qui, perso, me motive : visualiser ma progression en fonction de mon objectif. Ça peut sembler bête, mais ça rebooste carrément de voir que l’on avance bien ! Surtout avec des jauges personnalisées ! L’année dernière, j’avais dessiné (ce n’était pas du grand art, mais ça suffisait) des petites bouteilles d’encre pour chaque jour, et je les remplissais de couleurs en fonction du nombre de mots écris. J’avais trouvé ça vraiment stimulant ! Et, le fait de voir que certaines bouteilles ne se remplissaient pas beaucoup ne me mettait pas vraiment un coup au moral. Au contraire, je savais que j’allais redoubler d’efforts pour le lendemain !

Dans le même esprit, avoir établi un plan à l’avance et voir que l’on enchaine les étapes, chapitres, ou autres sera très gratifiant ! Je n’en ai pas préparé, mais je crois que je vais finalement en esquisser un en cours de route car ça me permettra de ne pas faire durer mon texte en longueur.

Bon, tout ça c’est bien, vous voyez que vous avancez comme il faut, mais vous vous inquiétez pour la suite. Mon texte sera-t-il correct ? Vais-je trouver d’autres choses à dire ? Cela aura-t-il du sens ? J’ai envie de vous dire qu’il faut arrêter de s’interroger, surtout pendant ce challenge. L’objectif est d’écrire tous les jours et de parvenir à 50 000 mots. C’est réalisable, mais pour cela il faut tenir la cadence. Or, se poser trop de questions n’apportera que des doutes et une perte du rythme. Le mieux est donc d’écrire sans se retourner et sans s’interroger. Vous aurez tout le temps de corriger votre texte par la suite. Ecrivez ce qui vient, et cela boostera peut-être votre créativité, qui sait ?

Evidemment, si, comme Uranie, vous n’avez pas envie d’écrire pour jeter par la suite et de corriger pendant des lustres, ne suivez pas le conseil du dessus. Mais, je me devais de vous le livrer pour rester dans l’optique du NaNoWriMo.

nanowrimo2018 2

Un conseil qui, cette fois, conviendra à tout le monde est de se mettre off. Clairement, je ne peux que vous recommander de supprimer toutes les sources de distractions pendant votre session d’écriture. Exit la télé, le téléphone, les réseaux sociaux, … Bref, construisez votre petite bulle douillette et propice à l’écriture. Installez-vous confortablement, avec une boisson chaude (ou froid hein, chacun ses goûts) et des petites douceurs à portée de main, de la musique tranquille en fond sonore, vos petites notes à côté de vous, et c’est parti !

Visualiser la progression : check.

Avancer dans le plan : check.

Ecrire sans s’arrêter : check.

S’enfermer dans sa bulle : check.

S’entraider entre Nanoteurs/euses ?

Voici mon ultime conseil : discuter avec les autres Nanoteurs et Nanoteuses ! (ou d’autres personnes, auteures en herbe ou non ). Parler avec d’autres participants vous permettra de voir que vous n’êtes pas seul à être en difficulté, d’être encouragé, et d’encourager à votre tour ! En plus, il est toujours agréable de parler de son histoire, de découvrir celles des autres, et de voir émerger de nouvelles idées au fil des discussions. Vous pourrez ainsi vous influencez les uns les autres, et vous donner de nouvelles pistes de réflexion ! Il sera donc plutôt chouette de faire des pauses d’écriture pour prendre le temps d’échanger sur vos textes.

nanowrimo2018 3

C’est sur ces derniers mots que cet article s’achève ! Evidemment, ma liste est non exhaustive et me concerne principalement puisque je partage mon expérience avec vous. Si vous avez d’autres astuces, nous sommes preneuses !

Le challenge continue, alors à vos plumes !

 

Calliope png

  • Annonce du thème !
  • Préparer le NaNoWriMo
  • Survivre pendant le NaNoWriMo
  • Chapitre 7 : L’enfants des deux ciels par Uranie
  • Rapport personnel à l’écriture, par Uranie
  • Rapport à la publication de son histoire, par Calliope
  • Rapport personnel à l’écriture, par Calliope
  • Rapport à la publication de son histoire, par Uranie
  • Chapitre 10 : La Fille du Vent par Calliope
  • Avenir des histoires publiées
  • Bilans du personnels du NaNoWriMo

1 réflexion au sujet de “Survivre pendant le NaNoWriMo”

  1. Merci pour cet article, ce sont de bons conseils même en dehors du NaNoWriMo ^^
    Quand j’écrivais mon premier jet, j’avais accroché un tableau au-dessus de mon bureau avec des cases à colorier pour chaque chapitre. Et c’est tout bête, mais c’est vraiment motivant d’avoir un visuel du travail accompli.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s