Divers

Article Divers#08: Films d’horreur!

Hello les petits diablotins! Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que vous avez envie de trembler. Pour rester dans le thème de ce mois-ci, je vous propose une sélection de films d’horreurs et quelques séries. Je les ai classés par années, vous proposant ainsi des classiques et des récents. Je n’ai pas pu tout mettre alors n’hésitez pas à nous partager les vôtres!

*Nosferatu le vampire de Friedrich Wilhelm Murnau sorti en 1922

MV5BMTAxYjEyMTctZTg3Ni00MGZmLWIxMmMtOGM2NTFiY2U3MmExXkEyXkFqcGdeQXVyNzkwMjQ5NzM@._V1_UY1200_CR89,0,630,1200_AL_« En 1838, Thomas Hutter, commis d’agent immobilier, quitte sa jeune femme Ellen pour le château du comte Orlok dans les Carpates. Là-bas, Hutter découvre que le comte est en fait Nosferatu le vampire et est victime des morsures répétées du monstre. Celui-ci quitte son château dans un cercueil rempli de terre et, après un voyage en voilier au cours duquel il décime l’équipage terrorisé, va prendre livraison de sa nouvelle demeure, située face à celle de Hutter et Ellen… »

Nosferatu est une adaptation libre de Dracula de Bram Stoker. Si ce n’est pas le premier du genre, il est l’un des premiers à avoir marquer les esprits. Nous y retrouvons tous les procédés classiques de la montée en puissance, qui  persistent d’ailleurs encore aujourd’hui. Malgré l’âge du film, l’horreur y raisonne. Il est beau et plein de tension. Je vous le conseille vivement.

*Psychose d’Alfred Hitchcock sorti en 1960

18672162.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx« Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l’entend.  Elle s’enfuit avec l’argent de son patron. Partagée entre l’angoisse de se faire prendre et l’excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu’elle n’atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s’arrête près d’un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère. Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l’argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche… »

Voici un deuxième classique, peut-être plus connu du grand public. Il marque un tournant dans la réalisation cinématographique. La scène de la salle de bain et du siphon a été reprise un nombre incalculable de fois. Si les procédés de peur sont peut-être dépassés pour notre époque, la tension et le trouble des personnages sont toujours aussi prenants.

*La maison du diable de Robert Wise sorti en 1964

the_haunting_26266« Le Dr Markway qui effectue des recherches dans le domaine de la parapsychologie tente une expérience de perception extrasensorielle avec un groupe de personnes réunies dans un vieux manoir réputé hanté. Dès le départ, des bruits insolites terrorisent les habitants de la demeure… »

L’un des premiers et des plus marquants film sur les maisons hantées, je me sens obligée de le citer. Martin Scorsese a qualifié ce film comme l’un des plus effrayants jamais réalisé, et je suis d’accord…

 

*La nuit des morts-vivants de George A. Romero sorti en 1970

MortsVivants1_1« Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave : « Ils arrivent pour te chercher, Barbara. » La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants. »

J’ai trouvé un article très bien écrit sur ce film que je vous invite à lire: ici. L’analyse de l’évolution moderne du cinéma du genre et la comparaison de la société à travers ce film de zombie est très intéressante. A lire absolument!

*Shining de Slanley Kubrick sorti en 1980

514AvxAupxL« Jack Torrance, gardien d’un hôtel fermé l’hiver, sa femme et son fils Danny s’apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le « Shining », est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles événements passés… »

Petit bon en avant pour parler d’un des chefs-d’oeuvre du cinéma. Je suis incapable de le regarder toute seule aujourd’hui encore… La tension est remarquablement maîtrisée et intensifiée par le huit clos. Il me semble avoir lu que les auteurs Shelly Duval et Danny Lloyd avaient été traumatisés après ce tournage. Rien d’étonnant au vue de la performance de Jack Nicholson…

*The Ring de Hideo Nakata sorti en 1997

69197961_af« Un soir, seules à la maison, deux lycéennes se font peur en se racontant une mauvaise blague. Une étrange rumeur circule à propos d’une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche une terrible malédiction : une mort annoncée sept jours plus tard. Après le décès de sa cousine Tomoko Oishi, Reiko Asakawa, une jeune journaliste, enquête, mais très vite le maléfice la rattrape. »

Même si l’adaptation américaine de Gore Verbinski n’est pas mauvaise, je vous conseille la version japonaise. La tension est d’autant plus forte. Le cinéma japonais repousse sans cesse les limites de l’horreur psychologique.

*Le projet blair Witch de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez sorti en 1999

the_blair_witch_project_1999« En octobre 1994, trois jeunes cineastes, Heather Donahue, Joshua Leonard et Michael Williams, disparaissent en randonnée dans la foret de Black Hill au cours d’un reportage sur la sorcellerie. Un an plus tard, on a retrouve le film de leur enquête. Le Projet Blair Witch suit l’itinéraire éprouvant des trois cinéastes a travers la foret de Black Hills et rend compte des événements terrifiants qui s’y sont déroules. A ce jour, les trois cineastes sont toujours portes disparus. »

Je suis d’ordinaire peu adepte des films en caméra embarquée. Mais celui ci a marqué ma jeunesse. Peut-être que mon jeune age a joué, mais je fus très sensible à l’instauration progressive de la peur et du réalisme de la réalisation. Même si le film a mal vieillit, il reste une prouesse et un exemple. Notamment si vous avez envie de vous lancer avec un budget limité.

*Sixième Sens de M. Night Shyamalan sorti en 2000

SVWN7KAH9Ape25RvfCYRNQMsx4k« Cole Sear, garçonnet de huit ans est hanté par un terrible secret. Son imaginaire est visité par des esprits menaçants. Trop jeune pour comprendre le pourquoi de ces apparitions et traumatisé par ces pouvoirs paranormaux, Cole s’enferme dans une peur maladive et ne veut révéler à personne la cause de son enfermement, à l’exception d’un psychologue pour enfants. La recherche d’une explication rationnelle guidera l’enfant et le thérapeute vers une vérité foudroyante et inexplicable. »

Pour moi, ce film est l’un des meilleurs. Il y a tout: de la tension, de la peur, des personnages forts, une intrigue, des acteurs formidables, des sentiments, des rebondissements… On oscille tout le film entre confusion et rationalisme… Il y a tellement de scènes cultes… Il faut absolument le voir! En revanche, je ne sais pas si quelqu’un peu encore le faire sans avoir été spoilé…

*Les autres de Alejandro Amenábar sorti en 2001

afflesautres.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx« En 1945, dans une immense demeure victorienne isolée sur l’île de Jersey située au large de la Normandie, vit Grace, une jeune femme pieuse, et ses deux enfants, Anne et Nicholas. Les journées sont longues pour cette mère de famille qui passe tout son temps à éduquer ses enfants en leur inculquant ses principes religieux. Atteints d’un mal étrange, Anne et Nicholas ne doivent en aucun cas être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans ce manoir obscur, tous rideaux tirés. Un jour d’épais brouillard, trois personnes frappent à la porte du manoir isolé, en quête d’un travail. Grace, qui a justement besoin d’aide pour l’entretien du parc ainsi que d’une nouvelle nounou pour ses enfants, les engage. Dès lors, des événements étranges surviennent dans la demeure… »

J’ai adoré ce film. Il ne se contente pas de reprendre les codes du film d’horreur, il s’en sert pour se jouer de nous. L’intrigue est remarquablement bien montée. Des indices sont dissimulés pour comprendre, sans être évidents. Le point de vu choisi est remarquable.

*Session 9 de Brad Anderson sorti en 2002

35292« Quatre hommes sont chargés de rénover un asile désaffecté. Mais l’établissement en question est hanté… »

Le synopsis est simple… voir banal pour un film de d’horreur… et alors? La manière dont la tension est progressivement installée rend le malaise intenable. Et surtout, on n’essaie pas de vous noyer sous les jump scares… Il est parfait et à la hauteur de ses prétentions.  Les critiques sont souvent explicables par le manque de budget du film. Mais si vous vous laissez porter, la psychologie des personnages et le climax pourraient vous surprendre.

*Gothika de Mathieu Kassovitz sorti en 2003.

18366565.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx« Le docteur Miranda Grey, psychologue pour criminels de renom, travaille au sein du pénitencier psychiatrique pour femmes que dirige son mari. Elle sait mieux que personne ce qui est rationnel… Jusqu’au jour où elle se réveille dans l’une des cellules de l’institution, accusée du meurtre de son mari. Un crime dont elle n’a aucun souvenir. Dans sa quête pour retrouver la mémoire, elle devra faire face à un esprit vengeur »

Ma critique est similaire à celle de sixième sens. Ce film m’a bluffé. J’ai été autant terrorisée que surprise par l’intrigue. Je trouve cela formidable que la peur ne viennent pas du surnaturel mais la dureté de notre monde…

*Eden Lake de James Watkins sorti en 2008

Eden_Lake« Jenny est maîtresse d’école. Son petit ami et elle quittent Londres pour passer un week-end romantique au bord d’un lac. La tranquillité du lieu est perturbée par une bande d’adolescents bruyants et agressifs qui s’installent avec leur Rottweiler juste à côté d’eux. A bout de nerfs, ces derniers leur demandent de baisser le son de leur radio. Grosse erreur ! »

La performance des acteurs est remarquable, tout autant que l’intrigue. Elle est efficace et nous plonge nous un réalisme glaçant et morbide. Si nous avons l’impression d’avoir affaire à un énième film d’adolescent, nous tombons dans une expérience traumatique.

*The Theatre bizarre de Douglas Buck et Buddy Giovinazzo sorti en 2012

« Un film à sketches en hommage au légendaire “Art du Grand Guignol” réunissant sept cinéastes de l’horreur.
images
-THE MOTHER OF TOADS de Richard Stanley : En France, un couple de vacanciers rencontre une sorcière qui prétend posséder une copie du Necronomicon.

-I LOVE YOU de Buddy Giovinazzo : Une femme annonce à son mari qu’elle le quitte.

-THE ACCIDENT de Douglas Buck : Une mère et sa fille sont témoins d’un accident de la route.

-WET DREAMS de Tom Savini : Une femme blessée se venge de son mari infidèle.

-VISION STAINS de Karim Hussain : Une tueuse en série extrait les souvenirs de ses victimes à l’aide d’une seringue.

-SWEETS de David Gregory : Un couple obsédé par la bouffe consume son amour.

-THEATRE GUIGNOL de Jeremy Kasten : Une salle de cinéma se transforme en véritable théâtre de pantins sous l’égide d’un automate. »

L’enchaînement des histoires macabre rend les deux heures de film sous haute tension. Nous alternons entre le gore et le kitsh pour notre plus grand plaisir.

*Maniac de Franck Khalfoun sorti en 2012

20323482.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx« Dans les rues qu’on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d’une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l’aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée – celle qui le pousse à traquer pour tuer. »

Remake du film de William Lustig de 1982, il n’a pas connu le succès mérié. Déjà, parce que Elijah Wood ! Et parce que ce film tend à se questionner sur la santé mentale des réalisateurs…

*Mister Babadook de Jennifer Kent sorti en 2014

« Depuis la mort brutale de son mari, Amelia lutte pour ramener à la raison son fils de 6 ans, Samuel, devenu complètement incontrôlable et qu’elle n’arrive pas à aimer. Quand un livre de contes intitulé ‘Mister Babadook’ se retrouve mystérieusement dans leur maison, Samuel est convaincu que le ‘Babadook’ est la créature qui hante ses cauchemars. Ses visions prennent alors une tournure démesurée, il devient de plus en plus imprévisible et violent. Amelia commence peu à peu à sentir une présence malveillante autour d’elle et réalise que les avertissements de Samuel ne sont peut-être pas que des hallucinations… »
320768

Ce film  australien oscille entre le drame familial et l’angoisse. La performance du jeune acteur es bluffante. Il nous met dans un état de compassion et d’interrogation sur la santé mentale des personnages. Nous sommes plongés dans l’épouvante de la folie et le surnaturel… Même si ce film est peu connu, je vous le conseil vivement. Si vous deviez regarder un seul de cette liste, choisissez celui là! Il sort des sentiers….

*Satanic de Jeffrey G. Hunt sorti en 2016

270998.jpg-c_215_290_x-o_logo-netflix-n.png_SE_5-f_png-q_x-xxyxx« Quatre étudiants en route pour Coachella font un détour pour visiter des lieux où ont été commis des crimes occultes, mais soudain leur voyage dérape, et leurs vies avec. »

Ce film a reçu énormément de mauvaises critiques. Mais je ne suis pas d’accord. Effectivement, il n’y a rien de transcendant,il reste dans la réalisation et les scénarii typiques. Mais je le trouve efficace dans ce genre. Il se passe des jump scare, cherche à rendre les personnages moins stéréotypés et j’aime ce genre de fin… à la Nietzsche….

*It de Andy Muschietti sorti en 2017

It_2017_Poster« À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »…  Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu’un petit garçon poursuivant son bateau en papier s’est retrouvé face-à-face avec le Clown Grippe-Sou … »

Vous connaissez mon amour pour ce livre et j’avais très peur de cette adaptation. Surtout que je n’ai pas accroché avec celle de Tommy Lee Wallace. Mais, j’ai adoré! La réalisation et très belles, l’histoire est prenante. C’est rare dans l’épouvante, mais les personnages sont travaillées et attachants. J’ai hâte de voir la suite….

*Cargo de Ben Howling et Yolanda Ramke sorti en 2018 

téléchargement« Quand il se retrouve infecté, Andy sait qu’il a 48 heures avant de se transformer. Deux jours durant lesquels il va tenter de trouver une personne de confiance pour s’occuper de son bébé… »

Déjà, parce que Martin Freeman (oui, mes arguments sont sans failles!). Et parce nous sommes plongés dans l’horreur absolument. Nous savons la fin de l’histoire,  il n’y a pas d’issu. Et cela va puiser au fin fond de l’humanité, la plus innocente et la plus belle, un nouveau né face à l’apocalypse.

*Sans un bruit de John Krasinski sorti en 2018

2454348.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx« Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard. »

Si le film ne présente aucune originalité scénaristique, l’idée de placer l’épouvante dans un monde silencieux relève du génie. La montée de l’angoisse en devient insupportable.

 

179712.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxEt pour finir, je veux vous parler de mon film fétiche pour halloween: The rocky horreur picture show de Jim Sharman sorti en 1976! Je suis d’accord ce n’est ni de l’horreur ni de l’épouvante, mais cela en reprenant les codes d’un point de vue comique et burlesque. Ce qui est délectable!

« Une nuit d’orage, la voiture de Janet et Brad, un couple coincé qui vient de se fiancer, tombe en panne. Obligés de se réfugier dans un mystérieux château, ils vont faire la rencontre de ses occupants pour le moins bizarres, qui se livrent à de bien étranges expériences. »

1Q00AB8-2

J’espère que cette petite sélection vous a plu et j’attends avec impatience vos retours!

Uranie

2 réflexions au sujet de “Article Divers#08: Films d’horreur!”

  1. Les Autres et The Ring ils sont vraiment cools ! Shining, malgré le fait que ce soit un classique du cinéma d’horreur, malheureusement je me suis ennuyée en le regardant. Mister Babadook sort effectivement des sentiers battus mais je n’ai pas accroché à la fin. Gothika est génial ! Sixième sens est cool aussi. Blair Witch je ne l’ai toujours pas vu malgré le nombre de film d’horreur que j’ai vus, il faudrait que je le regarde un jour.

    Mes films d’horreur favoris sont surtout les Insidious (j’adore tellement l’histoire et les images du film !), le premier Conjuring et après j’aime beaucoup aussi les found foutages comme Catacombes, Pyramide ou encore The Descent que j’ai trouvé horrible mais vraiment bien 🙂

    Pour moi à halloween, ça va etre L’Exorciste (horrible !) et Massacre à la tronçonneuse ˆˆ

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire, cela fait plaisir de discuter avec une autre amatrice de films de ce genre 🙂

      J’e n’ai pas aimé Insidious et Conjuring. Je crois que cela tient au fait que j’ai du mal avec les jump scare.Si tu as aimé Catacombes et Pyramides, il y a de grandes chances que tu aimes Blair Witch. Je n’ai pas vu The Descent donc je vais le noter.

      Tu n’as pas suivi mes recommandations de the rocky horreur picture show ^^ J’espère que tu as passé une bonne soirée d’Halloween, pleine de frissons!

      P.S: Je suis désolée de ne répondre que maintenant, ton commentaire s’était glissé dans les spams… je ne sais pas pourquoi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s