Divers

Article divers #05 : Des séries netflix

Le plan du mois est légèrement chamboulé à cause de nos emplois du temps. Ayant beaucoup de travail en ce moment, il est difficile pour nous te tenir le planning de publication. C’est pour quoi, ce dimanche, je vous propose un article divers, en attendant l’histoire de Calliope. Je sais, vous avez hâte, mais nous devons prendre notre mal en patience. Nous retrouverons très vite Aliya , et peut-être, en apprendrons nous plus sur l’amplificateur?

Pour nous faire patienter, je vous propose une petite liste des séries que j’apprécie particulièrement sur Netflix. J’ai écarté les plus connues comme La casa del papel, strangers things, ou encore mindhunter dont le succès est à la hauteur de leur qualité. Je vais essayer de vous présenter des fictions moins connues. 

Dirk_Gently_detective_holistique.jpgLa première série dont je voudrais vous parler est Dirk Gently. J’ai découvert hier qu’il n’y aura pas de saison trois car la série est trop … originale et n’arrive pas à trouver son public ! Quelle déception ?! Pour une fois qu’on nous proposait un format débordant d’imagination, intelligent, et qui sort des sentiers du genre. Il était si agréable de se laisser surprendre par les dialogues, les personnages, la magie ? … Rien n’est à sa place, rien n’est familier, et pourtant, nous sommes transportés dans cet univers loufoque où nous acceptons volontiers de nous perdre. Les acteurs sont absolument géniaux. Et surtout, on rit ! De surprise et de finesse ! Amateur de fantasy, je vous conseille de tenter l’aventure ! C’est un peu comme se retrouver dans la tête de Terry Pratchett 

Le speech : « Dirk, détective amateur et excentrique, et Todd, son réticent assistant, enquêtent à l’aveuglette sur de mystérieuses affaires surnaturelles, périlleuses et embrouillées ». 

La seconde série, je vous en ai déjà parlé. Il s’agit de The good place. Mais je suis accro à cette fiction …

the-good-place-2

Le speech: « À sa mort, l’égocentrique Eleanor Shellstrop se retrouve par erreur dans un monde paradisiaque. Déterminée à y rester, elle va tenter de devenir une meilleure personne« .

Pour être honnête, je ne fut pas inspirée par la lecture du synopsis. J’ai commencé à regarder par fidélité à Kisten Bell, et mes souvenirs de Veronica Mars. J’ai mis les épisodes de la saison 1 pendant que je m’occupais chez moi (Oui, il m’arrive d’écouter des séries plutôt que de les regarder. Et n’étant pas totalement bilingue, il m’arrive de manquer des détails importants !). Ce que je peux vous dire : le final de la saison 1 est grandiose, la saison 2 est bluffante. Je suis transportée par l’intelligence de cette série !

La série nous propose une palette de personnages dont aucun ne manque de subtilité. (Je ressemble un peu au personnage de Chidi …) Des notions de philosophie y sont abordées de manières décalées. Et encore une fois, c’est très drôle. Le scénario est surprenant. Nous pensons comprendre le chemin à venir, mais une voie encore plus intéressante est empruntée. Je n’en peux plus d’attendre la saison 3 …

Pour la suite, je vais vous parler de deux séries : Dark et Rain. Je les ai mises ensemble car ma critique est semblable.

 

 

 

Speech de Dark : « Quatre familles affolées par la disparition d’un enfant cherchent des réponses et tombent sur un mystère impliquant trois générations qui finit de les déstabiliser. »

J’ai lu beaucoup de critiques comparant la série à Stranger things. Je ne suis pas d’accord. Si l’intrigue trouve des similitudes, le ressenti est différent. Tout d’abord, les année quatre-vingt-dix ne sont pas évoquées avec la nostalgie d’une apogée révolue américaine. De plus, les personnages et les relations sont moins lisses.

Speech de Rain : « Six ans après qu’un virus a décimé la majeure partie de la Scandinavie, un frère et une sœur intègrent un groupe de jeunes survivants en quête de sécurité et de réponses« .

Je n’ai pas fini de regarder cette série classée en science-fiction, mais ses premiers épisodes sont très prometteurs. J’ai l’impression de voir du young adult mais avec beaucoup de noirceur, et sans les facilités d’intrigue.

Ces deux séries font du bien ! Elles donnent aux spectateurs tout ce qu’ils attendent, notamment venant d’une intrigue fantasy et de science fiction. Avec le petit plus qu’elles sont imprégnées de la culture de leur pays d’origine, Allemagne et Danemark. Outre le fait qu’il est délicieux d’entendre leurs langues, les codes américains sont cassés. La représentation des personnages et des paysages ne sont pas lisses, et le grain est visible à l’écran. Il y a plus de liberté, de noirceur … plus de réalisme!

sense_8

La cinquième série dont je voudrais vous parler et sûrement la plus connue : Sense 8. Mais, je ne pouvais pas ne pas citer la raison de mon abonnement Netflix.

Speech : « Proposée par les créateurs de « Matrix » et de « Babylon 5 », cette série au rythme endiablé suit huit personnes qui ressentent par télépathie ce que sentent les autres.« 

Je ne m’attarderais pas sur l’intrigue de la série qui pour moi a de nombreuses lacunes. C’est l’idée originale qui mérite toute notre attention. Cette série est un message d’universalité et de tolérance. Alors, vous allez me dire « On ne fait pas de la littérature avec de bons sentiments ». Mais la manière d’aborder ces notions, à travers la rencontre de personnages, de pays, d’identités … nous plonge au cœur de l’humanité.

 

nf_dramaworld__spanLa raison pour laquelle j’aime la dernière série m’est très personnelle. Depuis toute petite, je baigne dans la culture asiatique. Et au collège, j’ai commencé à regarder des tonnes de séries venant de ces pays. (Communément appelé des dramas). Ce genre est critiqué, et souvent pour de bonnes raisons. Il y a du sur-jeu, des clichés récurrents, des intrigues semblables … J’entends tout cela. Et cette série est parfaite pour les amatrices comme moi ! Elle reprend tous les clichés et les incohérences présents dans les dramas romantiques pour les détourner et sans moquer de manière bienveillante. J’ai adoré être plongé dans cet univers satirique.

Speech : « Une jeune étudiante et fan de séries coréennes se retrouve un jour transportée dans un univers magique où elle a le pouvoir de changer le cours de son drame préféré. »

J’espère que cet article vous a plu. Je voudrais vous parler d’encore beaucoup de séries, notamment des françaises. Cela sera peut-être pour un prochain article.

A bientôt !

Uranie

 

4 réflexions au sujet de “Article divers #05 : Des séries netflix”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s