Conseils et envies, Lecture

Conseils de lecture #03 : Débuter une fiction, étude de premiers chapitres

Nous sommes bientôt à la fin du mois et il est temps de parler lecture ! Après avoir étudié les débuts de romans, nous avons sélectionné des ouvrages qui peuvent vous aider dans cette recherche du premier chapitre parfait de votre intrigue.

2193839_mediumLa premier livre dont j’aimerai vous parler est L’archipel du chien de Philippe Claudel. Il commence par l’un de mes procédés préférés (voir l’article sur les types de premiers chapitres) : La note de l’auteur. Dès les premières lignes, le ton est donné. Avec poésie, nous plongeons dans les méandres d’une intrigue annonciatrice de la monstruosité humaine. L’auteur nous met en garde, sans jamais se nommer, sur la dureté et la réalité de l’écriture. Ce premier chapitre est à la fois magnifique et angoissant. Comment ne pas poursuivre une telle lecture ? 

Une île, comme les autres, où vit une communauté recluse, coupée du continent. Ils vivent de la pêche, des oliviers, des vignes… Mais, cette tranquillité est depuis peu chamboulée par les ambitions de la Mairie: construire une station thermale. Et lorsque les corps de trois jeunes hommes noirs sont retrouvés sur la plage, tout semble compromis. Que feront ces Hommes de L’Archipel du chien ? Un choix est à faire, relevant leur profonde nature

La-verite-sur-l-affaire-Harry-Quebert

Le second livre dont je voudrais vous parler, vous devez connaître l’auteur. Je pense que c’est le premier, hors young adult, que je vois autant circuler sur instagram. Il s’agit du deuxième roman de Jöel Dicker, La vérité sur l’Affaire Harry Quebert. Tout d’abord, cette oeuvre à le mérite d’être une excellente fiction policière. Le suspense est présent tout le long de l’histoire, les personnages sont creusés, le dénouement est mémorable… il est extrêmement rare d’avoir tous ces ingrédients réunions pour ce genre littéraire. Mais, si je vous en parle aujourd’hui, c’est pour son premier chapitre qui empreinte le procédé: de la scène introductive.

Une page. « Le jour de la disparition ». Elle est dédiée à la retranscription de l’appel signalant la disparition de la jeune femme de 15 ans, Nola. Nous sommes le 30 août 1975. Deux pages.  » Octobre 2008, 33 ans après la disparition ». Nous rencontrons le protagoniste, un écrivain devenu célèbre en publiant un livre sur son mentor accusé de la disparition, 33 ans plus tôt.  Deux Pages. Première partie, « 8 mois avant la sortie du livre », nous retrouvons notre auteur, en manque d’inspiration, se lançant dans l’intrigue/ enquête: « Qui a tué Nola Kellergan? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975? Et comment écrit-on un roman à succès? »

En quelques pages l’intrigue est posée, toutes les informations sont là, diffusées subtilement dans le texte. C’est remarquable! Nous sommes déjà accrochés à l’histoire, avide d’en savoir plus. Sans pour autant, nous donner trop de détails nous empêchant d’apprécier la lecture. Bien entendu, ce type de démarche suggère une maîtrise l’ordre chronologique de sa narration. Mais rien n’empêche de revenir plus tard écrire ces premières pages.

41jwlBNDv8L._SX307_BO1,204,203,200_Le troisième livre a fait beaucoup parlé de lui cette année par son adaptation cinématographie ( très réussie !). Je vais vous parler de ça de Stephen King. J’ai déjà abordé, en introduction, sa technique. Il part d’un événement dramatique pour construire ses personnages et son intrigue, en fonction de leur comportement. J’aime beaucoup cette méthode. Je l’ai testé sur mon « roman », et je suis plutôt satisfaite du résultat. L’entrée en matière est efficace et permet de se lancer sans se poser trop de questions. Dans cet ouvrage, le procédé est significatif : commencer par une scène d’action. Je devrais même dire, qu’il commence par deux scènes introductives.

La première partie nous plonge en 1957. La première phrase « La terreur, qui n’allait cesser qu’au bout de vingt-huit ans (mais a t-elle vraiment cessé?) » Encore une fois, le décor est posé. Elle retrace la disparition de Georges, un petit garçon en ciré jaune, lors des inondations de la tragique ville de Derry. Disparition? Le terrifiant Clown n’y est pas pour rien… La deuxième scène introductive est pour moi lors du chapitre trois, de cette première partie: Tout d’abord, l’ombre. L’intrigue se situe en 1985, nous retrouvons l’un des enfants présent lors des événements à Derry. Nous apprenons qu’il appartenait à un groupe de six amis, qui c’était fait une promesse, cet été là… Revenir si cela recommençait! Mais Stan ne semble pas capable. Arrive notre deuxièmes scène tragique…

L’intrique est posé. Nous alternons entre les deux points de vues et chacun devra réagir aux décors plantés Celle des enfants en 1957 et ceux des adultes, retournant sur place en 1985. Et le point commun, la terreur laissée par l’énonciation de Grippe-sou…

J’espère que cette chronique littéraire vous a plu. J’ai essayé d’étudier ces chapitres pour vous donner des idées et de résumer l’intrigue comme nous l’a présente l’auteur. J’ai hâte de lire la partie de Calliope et de découvrir son point de vue !

Uranie

couv20296507

Pour ma part, je vais vous parler du premier tome de la saga Les Chevaliers d’Émeraude, d’Anne Robillard. Son premier chapitre est très intéressant car très riche. Il pose l’intrigue de façon historique en nous expliquant ce qui a conduit le roi a créer ce groupe de Chevaliers d’Émeraude, ainsi que comment il s’y est pris. Et puis, la narration évolue pour perdre un pour se détacher du passé, et nous propulser dans le vif du sujet en nous permettant d’apercevoir les chevaliers en herbe durant leur formation. Tout cela nous permet de connaitre clairement les bases de l’intrigue, ainsi que d’identifier immédiatement les personnages forts de l’histoire (notamment le personnage de Wellan qui est tout de suite présenté comme un meneur et un élément intelligent et puissant).

Avec cette saga, nous nous retrouvons au royaume d’Emeraude où sont formés les chevaliers de la garde. Cependant, ce ne sont pas des chevaliers comme les autres car ils sont dotés de pouvoirs magiques les rendant vraiment puissants. Grâce à ces dons, ils sont censés pouvoir faire face à leur ennemi millénaire, à savoir l’empereur noir Amecareth. Seront-ils assez bien entrainé ? Cèderont-ils à la panique devant les guerriers-insectes ?

couv57306055Avec ce deuxième conseil de lecture, nous changeons totalement de registre ! Dans La Ballade de Lila K, de Blandine Le Callet, nous suivons l’histoire de la jeune Lila qui se retrouve arrachée à sa mère et placée dans un institut dont elle ignore tout. Le livre s’ouvre sur un chapitre assez dur, sombre, et un peu violent (surtout moralement). Nous sommes un peu comme Lila, c’est-à-dire perdus. Nous ne comprenons pas ce qui lui arrive, ni où elle se trouve, et pourquoi elle a été emmenée de cette façon (même si nous avons notre petite idée, évidemment).  Ainsi, l’auteur éveille notre curiosité et nous donne envie d’en savoir plus sur l’histoire de cette pauvre enfant qui est perturbée au plus au point et qui ne comprend pas l’origine de cet « acharnement collectif » contre elle. Nous sommes déjà attachés à elle et souhaitons poursuivre à ses côté, histoire d’être sûrs que tout se termine bien pour elle …

couv21272445Enfin, mon dernier conseil de lecteur portera sur L’Espionne, de Paulo Coelho. Ce que j’ai apprécié avec le premier chapitre de ce livre, c’est que le personnage principal nous explique les grandes lignes de son histoire par le biais d’une lettre adressée à un autre personnage de ce roman. On sait plus ou moins ce qui nous attend, on voit tout de suite comment cela va se terminer (même si ceux qui connaissent l’histoire de Mata Hari le savaient déjà), et on comprend vaguement comment c’est arrivé. Néanmoins, il y a beaucoup de zones d’ombres et c’est là-dessus que nous nous interrogeons. L’auteur a su nous expliquer de quoi il retournait sans trop en dévoiler, en utilisant le format de la lettre pour rendre cela plus impactant et tout de suite créer un lien avec son personnage principal, et il nous tarde de connaitre les péripéties de cette femme au destin tragique !

J’espère que nos conseils vous ont plus et ont pu vous donner envie de lire quelques uns des livres présentés ! Sur ce, nous vous souhaitons de bonnes lectures !

Calliope png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s