Conseils et envies, Lecture

Conseils de lecture #02 : La Dystopie

Aujourd’hui, c’est mercredi lecture ! Nous allons vous proposer quelques lectures que nous avons aimé et qui sont en lien avec le thème du mois, à savoir la dystopie ! Personnellement, j’avais envie de partager avec vous des livres dont nous n’avions pas encore parlé dans nos articles et qui, je l’espère, vous seront inconnus ! (c’est plus sympa de découvrir des choses quand même)

1Je commence avec La Révolte de Maddie Freeman, de Katie Kacvinsky. Dans cette histoire, nous découvrons la jeune Maddie et son monde. Je dis « son monde » car, même s’il s’agit de la Terre, ce n’est plus vraiment le nôtre. La nature a perdu face aux nouvelles technologies. Les appareils connectés sont partout, ils deviennent indispensables et incontournables. Les arbres sont en plastique. L’école se fait uniquement sur ordinateur. Le shopping se fait exclusivement en ligne. Les courses sont livrées chez les gens. Les rapports sociaux sont quasi inexistants … Et Maddie dans tout ça ? La jeune fille est engluée dans cette société qui ne lui parait pas anormale jusqu’au jour où elle fait la connaissance d’une personne qui lui propose de participer à des cours de soutien « en vrai » … J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture ! Elle nous pousse à réfléchir sur notre rapport à la technologie, sur le risque des addictions, la facilité d’internet, et le risque de détérioration des contacts humains (quand tu vois une table de quatre personnes au resto et qu’ils sont tous sur leur téléphone, je pense qu’on peut dire que ça a déjà bien commencé !).

2Ensuite, j’avais vraiment envie de vous parler de La Symphonie des Abysses, de Carina Rozenfeld. Un village entouré d’un mur infranchissable. Un Règlement intérieur totalement restrictif. Une jeune femme ayant soif de liberté. Voici, en gros, le sujet de ce livre. Et c’est pourtant tellement peu ! J’ai peur de vous spoiler légèrement, mais je tiens à dire que ce livre est très riche et plein de valeurs. Il traite de façon habile de sujets comme la liberté, l’homosexualité, ou encore le racisme. L’auteure a su construire une histoire captivante et intelligente (même si j’avoue qu’il y a parfois quelques longueurs).

3Pour terminer, je vous recommande aussi Starters, de Lissa Price. Ici, un virus mortel a ravagé le monde. Seuls les plus jeunes (les Starters) et les plus âgés (les Enders) y ont survécu. Et, ces petits vieux sont des malins car ils ont inventé un procédé permettant aux jeunes de leur louer leurs corps ! (corps auquel on refait une beauté d’ailleurs) Le paradis pour eux ! Ils retrouvent jeunesse et vigueur le temps du contrat de location. En échange, ces pauvres jeunots sont censés être grassement payés. La jeune Callie, ayant besoin d’argent pour s’occuper de son frère, va se laisser tenter par l’expérience. Mais, malheureusement pour elle, rien ne se passe comme prévu car son corps n’est pas loué par une personne insouciante souhaitant en profiter pour s’amuser à fond ! Au contraire, il s’agit d’un individu ayant en tête un plan diabolique ! J’avais aussi beaucoup aimé cette série car elle l’intrigue était bien ficelée, les personnages attachants, et la plume de l’auteure plutôt fluide.  Ce sera donc ma dernière recommandation pour aujourd’hui !

Calliope png

J’espère que les conseils de Calliope, vous ont autant fait envie qu’à moi. Je vous ai déjà parlé dans l’article de présentation des dystopies, de deux œuvres majeures. La première est celle d’Aldous Huwley, Le meilleur des mondes, paru en 1932. La deuxième est 1984 de George Orwell sortie en 1949. Chacune à sa manière a fondé le genre. Vous commencez à me connaître, je suis une grande admiratrice de la science-fiction, et vous propose donc trois lectures de ce genre.

Nous autres, Evguéni Zamiatine, 19206

Ce roman russe, d’abord interdit sous le régime soviétique,  a été publié à Paris; pas étonnant, au vu de la critique, peu dissimulée, de la dictature Stalinienne. Sous les ordres d’un Etat futuriste unique, un homme décrit dans son journal, sa mission de construction d’un vaisseau spatial. Mais au fil des pages, le protagoniste se questionne sur le totalitarisme. L’envie de liberté, d’imprévisibilité, de bonheur,  est de plus en plus forte, face au conditionnement des activités humaines.

Cette oeuvre est intéressante, d’abord au niveau de la narration, puis des idées. Suivre l’intrigue et les détails permettent de se plonger dans l’univers de l’auteur. De plus, la comparaison de l’Union soviétique et une entité futuriste, est bleffante et permet de soulever de nombreuses interrogations.

Fahrenheit 451, Ray Bradbury, 19554

Imaginez un monde, où les livres sont considérés comme le fléau de l’humanité. Un cauchemar? Ray Brabury l’a imaginé pour vous. Dans cet univers, les pompiers allument les feux pour pratiquer l’autodafé. Cependant, l’un deux va faire une rencontre, celle d’une jeune fille. Elle est différente des autres personnes l’entourant. Elle se questionne, réfléchit, s’intéresse… le contraire de sa femme, inerte, vide… au point d’amener notre protagoniste à se questionner sur le bonheur.

Ce roman de science-fiction est l’un de mes préférés. Outre, l’envoûtement de sa  narration et de son écriture, Ray Braburry sait nous étonner, tout en poésie. Le contrôle et le conditionnement de cette dystopie sont matérialisés dans le rejet d’un des fondements de notre humanité: la transmission et le savoir. Ses pages incendiées vous brûlerons les doigts!

5La servante écarlate, Margaret Atwood, 2003

Je vous préviens, cette lecture vous changera. Si les deux premières permettent de se questionner, réfléchir sur nos mœurs, cette oeuvre vous glacera le sang. Son réalisme et sa logique vous plongeront dans la perplexité, la peur de l’avenir…

Dans un régime totalitaire dominé par la religion, les femmes ont perdue le statut ( et surtout leur droit!) d’égal. Elles sont désormais séparées en caste: les épouses, les Marthas (domestiques) et les servantes écarlates. Ces dernières sont présentées comme la solution au problème du faible taux de natalité. Elles ont la fonction de « reproductrice ». Elles doivent assurer la progéniture de la famille. (Les mots sont crus, mais c’est ainsi que la femme est présentée dans l’oeuvre). Toutes les autres, trop âgées ou infertiles, travaillent en usine.  Nous suivons l’histoire de l’une d’elle, Defred, qui se remémore, pour échapper à cet enfer.

Le roman a été adapté en série, qui a d’ailleurs reçue de très bonne critique. J’ai essayé, mais étant très sensible aux graphismes, je n’ai pu continuer. La matérialisation de cet univers me fut insupportable… tristement plausible!

Uranie

Nous espérons que cet article vous a donné envie de vous plonger dans ce genre littéraire. N’hésitez pas à nous partager vos propres lectures, ou bien vos questions. A très bientôt pour un nouveau thème!

2 réflexions au sujet de “Conseils de lecture #02 : La Dystopie”

  1. Je ne peux qu’aimer cet article ! J’adore la SF et j’adore les dystopies… J’ai lu 1984 et le meilleur des mondes, même si c’était y a longtemps et que je devrais le relire … Et la servante Ecarlate est dans ma pal. Parmi les premiers, Starters ou Maddie Freeman me tentent bien même s’ils semblent davantage destinés à la jeunesse ? Ou c’est juste les couvertures ? En tout cas merci à vous pour cet échantillon 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente de rencontrer une compère! 1984 est vraiment incontournable. Je l’avais lu au collège, mais je n’avais pas aimé. Heureusement, mon copain m’a forcé à le relire et j’ai pu le redécouvrir avec des yeux plus avertis. Ton avis sur la servante écarlate m’intéresse. N’hésite pas à me faire un retour 🙂
      En effet, Starters et Maddie Freeman sont des young adult. Ce genre littéraire peut parfois apporter de bonnes surprises. ~U~

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s