Conseils et envies, Lecture

Conseils de lecture #01 : Les personnages

Pour ce dimanche, nous vous proposons une nouvelle chronique: les conseils de lecture. Chacune de nôtre côté, nous avons réfléchi à des lectures qui peuvent vous inspirer ou vous aider à construire vos personnages. Pour ma part, je vous recommande trois romans de styles variés: Betty d’Arnaldur Indridason, Le Fléau de Stephen King et Parzival (Perceval) de Walfram von Eschenbach. Quand à Calliope, elle nous parle d’ Animale, de Victor Dixen, et La Passe-Miroir, de Christelle Dabos.

Quand j’ai rencontré Betty, j’ai su que ma vie allait basculer. Elle était magnétique et fatale. J’aurais tout donné pour elle. J’ai même accepté de travailler pour son mari. Mais maintenant, c’est moi qui suis derrière les barreaux. Aux yeux de tous, je suis coupable de meurtre. Parce que, si l’amour se joue à trois, il y en a toujours un de trop.

415FzZ9U-wL._SX302_BO1,204,203,200_

Habituellement adepte des polars, j’ai tout d’abord été peu emballé par cette lecture. Elle me semblait fade et prévisible. Heureusement, j’ai persisté. Je serais passé à côté d’un chef d’oeuvre! Ce thriller est captivant et très intelligent. A quoi cela est dû? Aux personnages ! Je ne peux vous donner plus de détails sans vous spoiler. D’ailleurs, des résumés circulent  sur internet et divulguent l’élément le plus important de l’intrigue. Donc, faîtes moi confiance, et essayez cette lecture. Les protagonistes renversent nos préjugés et les codes de ce genre. Il m’a beaucoup inspiré sur la manière de jouer avec les clichés et amener le lecteur à se questionner. Ce qui pour moi est fondamental en littérature.

Le deuxième roman est plus connu. Il s’agit du Fléau de Stephen King publié en 1978. L’une des pattes de l’auteur est de narrer à travers  plusieurs protagonistes. Il est donc très intéressant de pouvoir suivre le point de vue différent des personnages sur les événements. J’ai choisi ce roman car il aborde un scénario apocalyptique. Suite à la propagation d’un virus mortel pour 99.4% de la population, la civilisation s’effondre. Nous suivons la survie de rescapés dans ce nouveau chaotique.

51Z52C40DVL._SX285_BO1,204,203,200_Il y a deux idées inspiratrices. La première est la diversité des personnages: un chanteur de rock, une femme enceinte, un ancien cobaye, un guide spirituel… Il est intéressant de lire les différentes psychologies au sein d’un même environnement. Rendu d’autant plus pertinent dans ce contexte de crise ultime. L’instinct de survie va les pousser dans leur retranchement. Le respect des valeurs de chacun est mise à mal. Les limites du bien et du mal sont désormais confuses. Le travail de S. King est captivant, du fait, qu’il ne tombe jamais dans le manichéen. Il aime faire ressortir le meilleur et le pire de ses personnages, là où on ne l’attend pas.

Mon dernier conseil de lecture est plus spécifique pour le travail de personnage dit « épique« . A la bibliothèque, j’ai trouvé une reprographie de Perzival de Walfram von Eschenbach qui a écrit sur le très connu Perceval, issu de la légende arthurienne.

L’histoire de Parzival commence par la présentation de son haut lignage, sa très noble généalogie . Son père Gahmuret est le fils du roi d’Anjou . En tant que fils cadet non héritier de droit divin, Gahmuret n’a plus droit à la succession , mais dans son sang est inscrit la royale signature . Et c’est ainsi qu’un feu inextinguible le pousse à retrouver la royauté et le mène en Orient puis en Occident où il rencontre les reines Belakane, la païenne et Herzeloyde la pure, qui lui donnent chacune un fils, Feirefiz et Parzival . (la suite)

220px-Wolfram_Parz_Soltane_cpg339_87r

Parzival cover

Je fus très inspirée par cette lecture. Tout d’abord, le côté chevaleresque et courtois de l’oeuvre permet de se plonger dans cet univers méconnu. Mais surtout, Perceval n’est pas un héro classique. Il n’a pas reçu une éducation courtoise et ne maîtrise pas les codes. Il commet de nombreuses erreurs. Il doit faire ses preuves pour sauver la communauté du Graal. Il ne naît pas héro, il le devient. Il est intéressant d’avoir accès à ces sources, pour nous plonger dans l’histoire de la littérature.

 

Uranie

28458585_10216485270151304_206245786_n (2)

Avec ce thème des personnages, deux romans à vous conseiller me sont tout de suite venus à l’esprit. Animale, de Victor Dixen, et La Passe-Miroir, de Christelle Dabos. Leur point commun ? Le lien avec notre thème de février ? Leurs personnages principaux (Blonde et Ophélie) sont, au départ, toutes les deux franchement fades … (bon ok, ce que je dis là n’est pas très vendeur …) Et, là où les auteurs ont fait fort, c’est dans l’évolution de leurs protagonistes ! A la fin, elles sont méconnaissables ! J’ai beaucoup aimé la façon dont ils ont tous les deux réussi à faire avancer ces deux jeunes filles et à les rendre de plus en plus attachantes, et ce, d’une façon progressive et totalement crédible.

couv14471559

Pour ceux qui ne connaissent pas, Animale est une réécriture du conte de Boucle d’Or. L’histoire se passe en 1832. Blonde est une orpheline de 17 ans qui vit depuis toujours dans un couvent. Et quand dis « vit », on pourrait tout aussi bien dire « survit »ou « subit ».  Pourquoi ? Eh bien, parce que les sœurs la contraignent de beaucoup de manière et qu’elle n’est pas vraiment heureuse. Par exemple, elle doit constamment porter des lunettes noires et cacher sa chevelure blonde. Et puis, elle fait régulièrement des malaises, sans raison apparente …

En quelques mots, Animale est une très bonne réécriture de conte. Elle est riche, du fait de son contexte historique bien exploité, et de son écriture fluide et précise (références, vocabulaire recherché, …). En plus, l’intrigue est vraiment surprenante ! Je vous tire mon chapeau si vous parvenez à deviner le déroulement de l’histoire ! Pour finir, les personnages sont intéressants (même si le début du livre peut vous faire douter) et bien construits.

couv52429656Avec La Passe-Miroir, ce sont les aventures d’Ophélie, jeune femme aux dons particuliers (lire le passé des objets, et traverser les miroirs), que nous suivons. Elle vit tranquillement sur son arche, jusqu’à ce qu’on la fiance à un illustre inconnu et qu’elle doive tout abandonner pour le suivre à la Citadelle. Elle quitte donc sa famille et son arche, un peu contrainte et forcée. Arrivée là-bas, les choses ne font qu’empirer car elle découvre un environnement terrible où seul compte le pouvoir. Et, comble du malheur, elle doit se cacher et  absolument éviter de divulguer son identité …

Pour faire simple, ce roman est vraiment fascinant ! L’auteure a créé un univers impressionnant et plein de surprises qui ne vous lassera jamais (perso, j’ai lu les trois tomes qui sont sortis et j’aime toujours autant !). En plus, l’intrigue est super prenante et, elle aussi, pleine de mystères ! Enfin, les personnages sont vraiment complexes et intrigants, ce qui donne envie de les découvrir davantage dans le tome 2 !

Calliope png

Nous espérons que cet article vous a plu. Evidemment, nous vous conseillons toutes ces lectures, en dehors de toute recherche d’inspiration pour la création de personnages! N’hésitez pas à nous donner des lectures 😉

 

Plan de publication du mois :

5 réflexions au sujet de “Conseils de lecture #01 : Les personnages”

  1. Cc , très intéressant comme article. Cela me rassure sur mon personnage principal, qui me disait-on etait cliché. Bref, merci pour vos explications et vos conseils!

    J'aime

  2. Salut ! C’est une très bonne idée d’article.
    Comme roman avec des personnages intéressants je dirais qu’il y a Eragon de Christopher Paolini (bon la série a quelques défauts, mais les personnages sont bien développés, surtout à partir du tome 2 quand on a plusieurs points de vue).
    Et dans le genre thriller, il y a Les Apparences de Gillian Flynn (Gone Girl), c’est très instructif sur la façon dont l’auteur peut nous manipuler pour nous faire aimer tel ou tel personnage…

    J'aime

    1. Je te remercie!
      C’est drôle que tu parles de cette auteure, car nous nous sommes servis de sa nouvelle « nous allons mourir demain » pour notre exercice d’écriture 😉 Je n’ai pas lu ce livre, mais adorant les thrillers, je vais me laisser tenter.
      Pour Eragon, je me souviens avoir lu le premier tome, mais cela remonte. Je me laisserais peut-être retenter!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s