Conseils, Ecriture

Construisons nos personnages !

Prisme_Les_Sims_4Construire son personnage, c’est un peu comme créer un Sim (je suis à fond dedans en ce moment donc cette comparaison me parait parfaite, ah ah !). Je m’explique : quand on crée un Sim, on lui attribue tout un tas de caractéristiques qui le rendent unique et en font un individu plutôt réaliste (dans une certaine mesure, je vous l’accorde). Et, c’est là toute la subtilité de notre art, chers amis ! Il faut que nos protagonistes soient crédibles ! Pour cela, il faut se poser un certain nombre de questions et tenter d’y répondre afin de dresser un portrait-robot cohérent de nos personnages.

Comment s’y prendre ? Franchement, il n’y a pas une méthode unique, ni de recette miracle. Déjà, on ne commencera pas tous de la même manière. Certains partiront de leur histoire pour y intégrer des personnages, tandis que d’autres auront l’idée d’un personnage auquel ils attribueront une identité et une histoire.

Sans titreTout ça, c’est bien, mais concrètement, comment on construit un personnage ? D’abord, on lui choisit un petit nom ! (bon, ok, vous n’êtes pas obligés de commencer par ça, surtout que les prénoms s’apprécient aussi en fonction des différentes personnalités). Et, on lui attribue des qualités, des défauts, des caractéristiques physiques et morales, … Et, surtout, on lui crée une histoire ! Quand une personne apparait dans votre vie, ça ne signifie pas qu’elle n’existait pas avant. Elle a un passé, des relations déjà établies et d’autres à venir, etc. Eh bien, c’est pareil pour vos personnages ! C’est à vous de leur donner un passé, une famille, des antécédents, … Soyez créatifs et cohérents !

Personnellement, c’est par là que je commence. En général, j’ai l’idée de l’histoire en premier. Ensuite, vient une image floue de personnage. Je me penche sur cette ébauche et je détermine comment ce protagoniste va intervenir dans mon récit. A partir de là, j’ai une vague idée de son caractère puisque ce personnage influence l’intrigue de telle ou telle façon. Mais, ce n’est pas suffisant, alors je mets en place son passé (enfance, adolescence, âge adulte, événement marquant au cours de sa vie, …). Je crée sa famille, je lui adjoins des amis et des ennemis, je détermine les relations qu’ils entretiennent, je m’interroge sur l’image qu’il renvoie. Vient alors tout le questionnement sur les qualités, défauts, manies, façon de s’exprimer ou de se tenir, croyance, philosophie de vie, … Clairement, il faut éviter les stéréotypes (ou alors, faites-nous un beau retournement de situation qui brisera le stéréotype) ou les personnages trop manichéens car ils manquent de relief et de crédibilité. Personne n’est totalement mauvais ou absolument bienveillant. Il faut jouer sur les nuances. Comment ? En réfléchissant aux motivations de chacun de vos personnages, en vous plaçant de leur point de vue. Il faut pouvoir expliquer leurs actions. Et, enfin, je détermine les traits physiques de mon personnage (taille, corpulence, couleurs et longueur des cheveux, couleur et forme des yeux, caractéristique particulière comme une cicatrice ou un tatouage, …). Mais, je dois vous avouer que je fonctionne plutôt au caractère et que, pour certains de mes protagonistes, je n’ai aucune idée de leur physique pour le moment … ah ah !

20180213_213358Tout cela fait clairement beaucoup d’informations. Et, même si on aime nos personnages, on peut potentiellement oublier quelques détails pendant la rédaction. Le mieux, pour les petites têtes en l’air, est donc de créer des fiches personnages. Ainsi, vous pourrez vérifier tel ou tel détail, et éviter les incohérences dans votre récit ! Je vous mets un exemple à côté, mais la liste n’est pas exhaustive. D’ailleurs, vous pouvez trouver des tas de fiches personnages très chouettes sur le net !

J’espère que cet article aura pu aider certains d’entre vous. Si vous avez des suggestions ou que vous voulez partager votre propre méthode, nous lirons tout ça avec plaisir !  A bientôt et bon courage avec vos personnages !

Calliope png

Plan de publication du mois :

18 réflexions au sujet de “Construisons nos personnages !”

  1. Coucou
    Pour moi, l’idée du personnage vient souvent après celle de l’histoire. Pour mon histoire en cours (fanfiction), j’ai justement beaucoup développé le passé de mes personnages, avant qu’ils n’arrivent au moment où se déroule l’action.
    Un de mes problèmes c’est justement d’écrire le « maintenant » à force de me perdre dans le « avant »…
    Je suis en ce moment un peu bloquée car j’ai du mal à concevoir un but à la fois crédible et intéressant pour un de mes personnages principaux… ça fait un peu tâche ^^ mais c’est la vérité.
    Enfin, à quelle version des Sims tu joue ?? Perso j’ai commencé avec la version 1 quand j’avais 13 ans ^^ je suis une grande accro. là je me suis arrêtée à la version 3 ! 😀 ce jeu est trop bien.

    J'aime

    1. Coucou !
      Ah, comme moi alors ! Je trouve ça très important de développer le passé des personnages.

      Mince ! As-tu essayé de te parler du côté de « l’ennemi » afin de te demander pourquoi est-ce qu’il agit l’encontre de ton ou tes héros ? (Ça ne fait pas tâche, ça nous arrive tous de bloquer comme ça ^^)

      J’ai fait toutes les versions ! X) Dernièrement je jouais sur la troisième, mais mon copain s’est procuré la version 4 donc je suis en plein dedans en ce moment !

      J'aime

  2. Cc, moi perso je galère à faire des personnages tout court mdr . En fait, on entend tellement c’est « cliché  » que maintenant j’ai l’impression que tout est cliché. Du coup ce n’est pas évident de faire un personnage qui en jette et auquel on s’attache. Dans mon histoire, j’ai voulu faire une fille comme tt le monde, on m’a dit que c’était cliché, mais je ne changerais pas pour autant sinon l’histoire ne veut plis rien dire! Bref si tu as une solution miracle pour éviter le stéréotype je prend! Bonne journée

    J'aime

    1. Coucou ! Il est vrai que ce n’est pas toujours facile ^^ Je suis un peu d’accord avec toi. Tu fais un personnage hors du commun c’est cliché, tu mets en scène un personnage banal c’est cliché, … Au final, il faut faire comme on le sent ! Le principal est que ton personnage te plaise et qu’il soit crédible. Pour éviter les stéréotypes, je pense qu’il faut s’inspirer de gens que l’on connaît, que l’on croise, etc. C’est ce qui va te permettre de réaliser si ton perso fait réaliste ou non, et sans être dans l’exagération. Ce n’est pas la recette miracle, mais ça aide un peu ^^
      Merci, bonne journée à toi aussi !

      J'aime

  3. Les Siiiiiims ! *o*
    J’aime beaucoup créer les personnages, en général je pense en premier au caractère et à l’apparence (mais pour un roman je pense que c’est surtout le caractère qui compte) et ensuite de je pars de là pour inventer la back story.
    Par contre je suis nulle pour trouver des noms, et je n’arrête pas de changer d’avis ! J’ai fini d’écrire le premier jet de mon roman et le « méchant » s’appelle toujours X…

    J'aime

    1. Les Sims, la base quoi ! x)
      Ah, donc l’inverse de moi. C’est ton personnage qui donne naissance à l’intrigue ! (je suis d’accord, le caractère est fondamental ! Le physique est important aussi, mais ça vient après)
      Perso, je m’inspire de liste de prénoms que je trouve sur internet. Tu peux même préciser tes critères parfois (prénoms courts ou longs, qui sonne de telle ou telle façon, original, médiéval, exotique, …). Je trouve ça bien utile ^^ Souvent, je sens quand le prénom colle bien à mon personnage et je m’arrête de chercher. J’espère que tu pourras lui trouver un nom ! xD

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s