Histoire d'Uranie, Nos histoires, Sommaires

L’enfant des deux ciels – Synopsis

Lorsque les rayons de la lune et du soleil se rejoignent sur la façade du mont Ostanès, toute la cité de Vehïa est réunie pour accueillir l’enfant des deux ciels, destiné à conduire la cité. Pourtant, le premier être sans pouvoir va naître. Cet événement va déséquilibrer le monde magique et le plonger dans le chaos.

Plusieurs siècles plus tard, une humaine, Merrie, va devoir faire resurgir ces légendes ancestrales pour retrouver son frère aîné. Explorant la cité créatrice de la magie, la jeune femme va se plonger dans un monde inconnu, dont les périples vont l’amener auprès de Ste, gardien de la cité.

Aujourd’hui prisonnière du temps, Merrie met par écrit ses effroyables découvertes autour du chaos, pour ne pas oublier et essayer de comprendre…

sky-583724_1280

Table des matières:

Prologue: un éternel recommencement

Chapitre 1: Myrha

Chapitre 2: Döllen

Chapitre 3: Tobia

[ Note de l’auteure: L’Histoire de L’enfant des deux ciels est en plusieurs parties.

La première retrace l’histoire de Merrie et de Ste, s’alliant pour comprendre et sauver l’équilibre entre leurs deux mondes.

La deuxième partie est centrée sur Merrie, la jeune femme perdue dans un espace temps, qu’elle ne comprend pas, cherche des réponses. En retraçant toutes les informations qu’elle a pu obtenir sur le monde de Olhia.  Cette narration sera publiée sur le blog.

Et la troisième partie… est en préparation ]

Uranie

5 réflexions au sujet de “L’enfant des deux ciels – Synopsis”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s