Conseils, Ecriture

J’ai envie de me lancer, mais je ne sais comment m’organiser

Beaucoup d’entre nous ont un projet en tête; une petite idée, puis une image qui se transforme en projet. Au fil des semaines, des mois, voire des années, pour mon cas, cette pensée a grandi, mûri au point de prendre une place importante dans votre esprit. L’envie et le besoin de le laisser vivre sont de plus en plus oppressants.

Par où commencer? Comment m’y prendre? Comment le rendre à la hauteur de mon espérance?

20180110_172514

C’est la première difficulté; trop réfléchir sur un sujet ne fait qu’augmenter ses exigences et ses espoirs. Et cette ambition risque de nous paralyser pour écrire que cela soit une fiction, un travail, un poème, un scénario…Si aujourd’hui, nous avons décidé de vous parler d’organisation, je ne souhaite pas vous faire une liste de principes pour être un auteur organisé. Premièrement, je suis quelqu’un de très brouillon et je n’ai aucune légitimité sur la question. Et deuxièmement, en réalité, il suffit d’une feuille, un stylo ou un pc pour s’y mettre. Je préfère vous faire part des différentes difficultés que j’ai constaté et essayer de vous éviter de tomber dans les mêmes pièges. Essayons de trouver la méthode et le fonctionnement qui vous correspond pour se lancer dans un travail d’écriture sur le long terme.

1 ~ Organiser son projet: ce que JE veux et comment JE le veux

Avant de commencer, il est nécessaire de savoir ce que l’on veut. Ecrire pour le plaisir, finir un projet, se lancer dans la publication, écrire pour ses proches… Il y a 1 000 raisons mais une seule vous correspondra. Des romans, des nouvelles, des scénarii, une trilogie… Questionnez-vous sur ce que vous voulez vraiment, tout en gardant à l’esprit que vous écrivez avant tout pour vous. J’ajouterai également qu’il faut se questionner sur l’expérience de lecture que l’on veut procurer. Veut-on interloquer le lecteur, lui raconter une histoire, l’amener à s’interroger, ouvrir un débat, partager une expérience, mettre en lumière un fait… L’essence de votre écrit est primordiale. Si vous ne savez pas pourquoi cette oeuvre est importante et pourquoi elle existe, vous risquez de vous perdre dans l’écriture.

Par exemple, dans mon cas, j’aimerais écrire une fiction d’heroic fantasy moderne, sur plusieurs volets, où le questionnement repose sur les rapports entre les êtres se basant sur une hiérarchisation des pouvoirs magiques; ces derniers ayant empêchés tout progrès sociétal. (J’espère que je ne suis pas la seule à me comprendre…) La partie que je vais publier sur ce site concernera l’Histoire du monde magique permettant de comprendre l’univers dans lequel évolue les personnages du roman que je suis en train d’écrire.

Pour voir si mon propos était clair, j’ai demandé à Calliope de répondre aux questions que je vous pose, voici sa réponse:

« Comme toi, je pars sur de l’heroic fantasy (en espérant y parvenir x) ). Pour la longueur je n’en ai pas la moindre idée, mais l histoire que je publie serait une sorte de préquelle car elle permet de poser les bases de mon monde. C’est un projet qui me tient à cœur car j’y pense depuis pas mal de temps maintenant, mon univers se précise de plus en plus et s’enrichit. J’espère que mon texte va me permettre de véhiculer certaines valeurs sans pour autant avoir l’air moralisateur. »

Une fois, le projet en tête, il faut se questionner sur les moyens de le réaliser.

2 ~ S’organiser avec soi-même: fixons des limites aux voix dans nos têtes

Ensuite, il est important de savoir qui je suis. Le passage délicat avant de commencer la rédaction est de définir une méthode de travail qui vous correspond et là, cela dépend de votre personnalité. Il y a deux méthodes, soit vous définissez un nombre de mots, de pages par jour ou encore par semaine avec une limite de temps, soit c’est le freestyle complet et vous avancez au jour le jour.

Pour illustrer, je peux vous parler de mon travail. Je suis doctorante de Droit public. Je dois donc préparer une thèse en 4 ans, recherche et écrit. Mon collègue a besoin de se fixer des horaires de travail avec des objectifs toutes les semaines à réaliser. Sinon il se sent débordé et a du mal à gérer son temps. A l’inverse, ce type de programme me bride. J’ai des objectifs généraux, je lis et j’écris quand je le sens. Cela me permet de ne pas me sentir contrainte et de travailler avec plus de productivité. Au final, nos deux temps de travail sont équivalents, mais nous faisons selon nos personnalités.

Calliope est beaucoup plus organisée que moi. Après s’être organisée sur son BUJO (elle peut d’ailleurs faire un article dessus si cela vous intéresse), elle essaie d’écrire sa fiction publiée le matin, La fille du Vent et son histoire principale l’après-midi ou le soir.

J’en profite d’ailleurs pour vous parler d’un mal qui me ronge et que j’ai pu constater chez plusieurs personnes: l’angoisse de la perfection.

Personnellement, je suis quelqu’un de très stressée et qui peut perdre ses moyens sous la pression. Par exemple, cela fait 3 fois que je recommence cet article par mon insatisfaction et il me reste 3 heures avant la publication… donc si vous ne l’avez pas en temps et en heure, vous savez pourquoi. Je préfère me mettre le moins de contraintes possibles et écrire quand l’envie me prend. Tout en sachant, que je veux finir au plus vite ma fiction (et j’en ai marre de mes personnages qui me suivent tout au long de la journée pour me rappeler que je dois raconter leur histoire). Connaissez-vous la pièce de théâtre six personnages en quête d’auteur de Luigi Pirandello, car c’est ce que je vis en ce moment.

20180110_172343Travaillant chez moi, je m’étais imaginée, me lever tous les matins très tôt, faire un petit déjeuné à la instagram, me placer tranquillement à mon bureau et travailler toute la journée. Or, cela fut un échec total! Entre les jours où j’ai du mal à me lever, tous les imprévus de la vie (quand tu travailles chez toi, la tentation est grande de faire autre chose)… Alors bien sûr, la solution serait de s’imposer ce rythme de vie, je suis sûre que beaucoup d’entre vous s’en sorte. Mais pour les gens qui sont comme moi, j’ai un conseil: Arrêtez de vous prendre la tête avec des détails. L’important est de réaliser son écrit qu’importe la manière, le lieu, les conditions… maintenant, j’écris souvent le soir, dans le train, dans le canapé, dans un café ou la nuit (vive l’insomnie) parfois je travaille 4 jours sans m’arrêter, parfois je ne travaille pas de la journée.

De même, il ne faut pas se fixer des objectifs irréalisables. Il faut prendre en compte son rythme de vie, ses impératifs, sa personnalité… la plus grosse erreur, selon moi, et de se laisser dépasser par ses ambitions.

Il faut donc que vous vous questionner sur la meilleure méthode de travail pour vous par rapport à vos attentes, vos capacités et votre personnalité. 

3 ~ S’organiser pour écrire: j’ai besoin d’encadrement

Nous allons entrer dans des questions plus techniques . Il y a longtemps, j’ai vu une interview de l’auteur Alexandre Astier, que j’admire beaucoup pour la qualité de son écriture et la manière d’écrire, telle une partition de musique. Il expliquait qu’il écrivait sur plusieurs semaines,  jour et nuit, avec des petites siestes de 20 minutes pour se reposer. Je ne pense pas que ce rythme puisse être adopté par tout le monde, surtout avec des obligations professionnelles et familiales à côté. Cependant, nous pouvons en tirer des enseignements.

Pour écrire sur le long terme, il faut totalement s’investir et vivre à travers le projet. Il est important de prendre des pauses durant l’écriture et ne pas faire de cessions trop longues où la concentration ne sera plus là.

Je pense que la notion de rituels est très important. Il permet de prendre des habitudes et habituer son corps et son esprit à cet exercice. Par exemple, j’ai l’habitude de prendre un café, une assiette de fruit, mettre une playlist, me poser à mon bureau, lire le journal et ensuite commencer à écrire. Cela me permet d’être dans des conditions de détente où je me sens bien et prévenir mon cerveau: « Attention, dans 10 minutes, c’est à toi de jouer!« 20180110_171236

D’un point de vu technique, il me semble important de préparer un avant projet avec des fiches de personnages, des descriptions de lieux, des cartes… Cela permet de se projeter sur le projet (j’écris au crayon à papier pour faciliter les modifications) et permet de noter toutes les informations au fur et à mesure de l’écriture.

SI j’écris tout par ordinateur, Calliope va préférer tout noter dans des carnets, avec des annotations et taper par la suite son texte en le corrigeant.

Voilà, ce sont les conseils qui me sont venus à l’esprit pour s’organiser avant de commencer un exercice d’écriture sur le long terme. Calliope vous parlera la semaine prochaine de la motivation pour s’y mettre et s’y tenir!

Je vous conseille donc de vous poser trois questions:

  • Qu’ai-je envie de réaliser?
  • Comment ai-je besoin de m’organiser?
  • Comment vais-je écrire?

Ensuite, il vous reste à attraper votre clavier ou votre stylo, sans vous prendre la tête!

J’espère que l’article n’est pas trop long, mais j’avais envie de vous partager mon expérience sur ce qui a pu me bloquer ces dernières années. Mais surtout, surtout, ayez confiance en vous! Ne perdez pas de temps à vous questionner sur vos capacités, votre talent ou je ne sais quoi. l’écriture est un plaisir, un exutoire, la seule chose qui compte est de noircir des pages et plus vous le ferez, plus vous aimerez que ce vous faites!

Personne ne réussit du premier coup, alors accrochez-vous, nous sommes là pour se soutenir! 

Avec toute mon amitié,

Uranie

 

Plan de publication du mois :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s